Cotton plant with seed capsule open

Pourquoi choisir du coton biologique ?

Vous vous demandez sûrement pourquoi, sachant que la culture du coton est l’une des plus
polluantes de la planète, T-shirt pour la Planète a choisi de ne proposer que des produits 100%
coton… Ils sont effectivement 100% coton, c’est vrai, mais 100% coton biologique. Vous allez me
dire : et alors ? Et bien, figurez-vous que ça change pas mal de choses !
Déjà, sur le plan environnemental. La culture du coton conventionnel est très gourmande en
eau. Elle exige également des sols riches en engrais (ce qui est une importante source d’endettement
pour les cultivateurs).
La culture du coton biologique (on dit aussi organique) quant à elle, est garantie sans OGM, sans
pesticide chimique, et sans engrais chimique. Le compost est utilisé pour enrichir les sols, ce qui
permet d’avoir des sols sains et productifs, tout en optimisant les ressources naturelles. De plus,
l’utilisation de compost permet d’empêcher une déperdition trop importante d’eau (jusqu’à 30% de
moins). La consommation d’eau est réduite, privilégiant les précipitations naturelles ainsi que
l’arrosage à l’eau recyclée, ce qui préserve l’eau potable.
Mais alors, si aucun pesticide chimique n’est utilisé, les bactéries et autres insectes nuisibles peuvent
s’en donner à cœur joie ? Et bien non ! Pour empêcher ces invasions néfastes pour le coton, les
cultivateurs de coton biologique introduisent des coléoptères et autres insectes prédateurs de ces
nuisibles, ce qui, en plus de protéger leurs cultures, permet d’améliorer la biodiversité. L’utilisation
d’eau sucrée vient parfois également en complément de ces mesures : certains insectes bénéfiques
au coton en sont friands.
Ensuite, sur le plan de la santé. Et on parle à la fois de la santé des cultivateurs et de celle des
consommateurs. Les pesticides utilisés dans la culture du coton conventionnel entraînent des
intoxications des cultivateurs, tant par l’inhalation des produits répandus que lors de la récolte
(même lorsqu’elle est effectuée à l’aide de machines). Pour le consommateur, des allergies peuvent
se déclarer (surtout chez les bébés et les enfants) à cause de ces mêmes pesticides.
Le coton biologique permet une récolte à la main, ce qui produit moins de déchets et qui est sans
risque pour le cultivateur.
Pour finir, la culture du coton biologique garantit une culture de qualité et contribue donc au
commerce équitable : Elle permet un fonctionnement respectueux des droits économiques, sociaux
et culturels, en plus de la préservation de l’environnement.
On ne va pas se mentir, la consommation mondiale de coton n’est pas près de s’arrêter. C’est
pourquoi, en privilégiant le coton biologique, nous permettons le développement de sa culture (aux
dépens de celle du coton conventionnel) et la réduction de l’impact de sa production sur
l’environnement. C’est simplement un choix plus responsable…